​+33 (0)1 80 91 88 10

 ​ 6 Boulevard de Sébastopol - 75004 PARIS

Adhérent

Le ver est dans le fruit ....

A quelques jours du début des négociations avec l’Assurance maladie, alors que la Fédération nationale des ambulanciers privés et la Fédération nationale des artisans ambulanciers appelaient à l’union sacrée de toutes les organisations professionnelles d’ambulanciers, la CNSA et la FNMS ont refusé cette main tendue et préféré la division, affaiblissant ainsi gravement la profession.

Dans quelques jours nous allons débuter un cycle de négociations avec l’Assurance maladie qui sera déterminant pour l’avenir de notre profession. A l’heure où les ambulanciers sont fragilisés de toutes parts (ébauche d’une déréglementation de notre profession, asphyxie des entreprises du transport sanitaire face à la hausse de tous les postes de dépenses, pénurie de personnel), il était primordial, pour ne pas dire vital, d’unir toutes les forces de la profession pour aborder ces négociations conventionnelles.

Nous en appelions à une réunion intersyndicale en vue de constituer un front commun face à l’Assurance maladie, dans l’intérêt des ambulanciers.

La CNSA et la FNMS ont décliné cette invitation.

Cette attitude est triste, regrettable, décevante et irresponsable alors que l’avenir de la profession est en jeu.

Thomas Fatôme en rêvait, la CNSA et la FNMS l’ont fait. Notre profession est décidemment bien mal défendue par ces deux organisations professionnelles. Elles offrent ainsi à l’Assurance maladie une division des ambulanciers. La CNAM ne pouvait pas rêver d’un meilleur cadre pour faire passer en force sa logique comptable.

Si nous avions encore des doutes, ce sont désormais des certitudes : le ver est dans le fruit.

L’échec des ambulanciers est-il pour autant inéluctable ?

Non, nous avons quelques raisons d’espérer.

La Fédération nationale des artisans ambulanciers (FNAA) et la Fédération nationale des ambulanciers privés (FNAP) viennent de sceller un accord pour aborder de façon concertée ces négociations syndicales.

De cette union des forces progressistes naîtra un vent nouveau et plus fort qui portera la voix des ambulanciers. Vous pouvez compter sur nous pour défendre et promouvoir un avenir meilleur pour le transport sanitaire.

Bruno BASSET

Président