6 Boulevard de Sébastopol 75004 PARIS

01 80 91 88 10

president@fnap.fr

Accés adhérent 0

Jura. Des ambulanciers manifestent contre la réforme de l’urgence pré-hospitalière

voix du jura h30

Jura. Des ambulanciers manifestent contre la réforme de l’urgence pré-hospitalière

Par une manifestation, entre Champagnole et Lons-le-Saunier, les ambulanciers de la FNAP voulaient montrer leur mécontentement contre un projet de réforme.

A Lons-le-Saunier, les ambulanciers se sont garés rue des Ecoles, sous les fenêtres de l
A Lons-le-Saunier, les ambulanciers se sont garés rue des Ecoles, sous les fenêtres de l’agence départementale de l’ARS (©Voix du Jura)

Leur cortège, sirènes hurlantes, n’est pas passé inaperçu. Entre Champagnole et Lons-le-Saunier, une quinzaine d’ambulanciers ont manifesté, ce jeudi 15 octobre 2020, pour dire leur opposition à un projet de réforme de l’urgence pré-hospitalière.

L’appel à manifester avait été lancé par la Fédération nationale des ambulanciers privés (FNAP), afin de protester contre un avenant qui donnerait la priorité, pour les urgences vitales, aux transports effectués par les pompiers volontaires ou de la Sécurité civile. Des transports qui sont payés par la Caisse nationale d’assurance maladie, que souhaitent opérer les ambulanciers privés.

« Nous avons fait des efforts pour montrer qu’une autre voie est possible, mais si ce projet devait aboutir, il serait la mort de nombre d’entreprises rurales », explique-t-on à la FNAP, qui estime que la mise en œuvre de la réforme « entraînerait l’abandon, au service d’incendie et de secours, de 28 % du territoire national et même 63 % du territoire de minuit à 8h du matin ». Et d’ajouter : « Non content du déséquilibre créé dans les sociétés d’ambulances, il entraînerait une explosion des carences ambulancières assumées par les SDISS. »

Les véhicules, toutes sirènes hurlantes, sont passées sous les fenêtres du Préfet
Les véhicules, toutes sirènes hurlantes, sont passées sous les fenêtres du Préfet (©Voix du Jura)

Ce point de vue n’est pas partagé par la Chambre syndicale nationale des services d’ambulances, ni par la Fédération nationale des transporteurs sanitaires, parties prenantes de la négociation.

A l’issue de la manifestation, les ambulances sont venues se garer sous les fenêtres de l’antenne Jura de l’Agence régionale de Santé, rue des Ecoles à Lons-le-Saunier, tandis qu’une délégation d’ambulanciers était reçue en préfecture.