6 Boulevard de Sébastopol 75004 PARIS

01 80 91 88 10

president@fnap.fr

Accés adhérent

Les ambulanciers se mobilisent jeudi à Champagnole

 logo le progres jura

Jura | ManifestationLes ambulanciers se mobilisent jeudi à Champagnole

La Fédération nationale des ambulanciers privés (FNAP) appelle à la mobilisation ce jeudi à Champagnole. De nombreux ambulanciers du secteur et d’ailleurs sont attendus. L’objectif est de protester contre un projet de réforme, suscitant une grande inquiétude.

14 oct. 2020 à 16:01 
title-1602683796 Les ambulanciers se mobilisent jeudi à Champagnole
Le rassemblement est prévu demain, jeudi 15 octobre, à partir de 9 heures à Champagnole. Photo Progrès /Philippe TRIAS
Une manifestation, organisée par la Fédération nationale des ambulanciers privés (FNAP), se déroulera ce jeudi 15 octobre, à 9 heures à Champagnole. Le rassemblement aura lieu rue Jean et Jean-Claude Ponsard, au siège de l’ATSU 39 (Association des transports sanitaires urgents), où de nombreux ambulanciers du secteur et d’ailleurs sont attendus. « Cette ATSU reçoit des fonds publics pour organiser la réponse à l’urgence pré-hospitalière. Ces fonds ne sont pas affectés avec une parfaite partialité, et désorganisent le département en matière de transport sanitaire », déplore la FNAP.

S’opposer à un projet de réforme

L’objectif est de protester contre un projet de réforme, présenté par la caisse nationale d’assurance maladie lors d’une séance de négociation du 9 octobre, suscitant une grande inquiétude chez les ambulanciers. « En effet, sa mise en application entraînerait l’abandon, au service d’incendie et de secours, de 28 % du territoire national et de 63 % du même territoire, de minuit à 8 heures. Nous avons fait des efforts colossaux pour mettre en évidence, par le biais d’expérimentations réparties à travers la France, qu’il y avait une autre voie.

Si ce projet devait aboutir, il serait la mort de nombre d’entreprises rurales », indique la FNAP. En fin de matinée, le convoi d’ambulance a prévu de se rendre vers Lons-le-Saunier, au siège de la délégation territoriale de l’ARS (Agence régionale de santé) Bourgogne Franche-Comté, « afin que les responsables de cette ARS entendent la révolte des ambulanciers dans le cadre des modifications illégales qu’elle a apporté au cahier des charges de la garde départementale ambulancière », a indiqué la FNAP, par voie de communiqué.