Fédération nationale des ambulanciers privés - FNAP

Malaise chez les ambulanciers du Calvados et de l'Orne

Écrit par LECOUSIN Michel

manif calvados

Mesdames, Messieurs,
Directeurs des Centres Hospitaliers, Cliniques et Centres de soins du CALVADOS

Caen, le 11/11/2014,

Regroupement de Centres Hospitaliers, Accroissement de l’activité ambulatoire, Hospitalisation à domicile, et Secours à personne, sont autant de vecteurs qui exigent de notre métier une présence professionnelle de tous les instants.
Cette pluridisciplinarité croisée aux maitrises des dépenses de santé ne nous laisse plus aucune latitude quant au temps requis par prestation.
S’ajoute à ce contexte, des contraintes sociales fortes où gestion d’amplitude, temps
de pause/repas/coupure sont omniprésents.
Les entreprises de Transports sanitaires ont toujours contribué au delà de leurs missions à la qualité de la prise en charge hospitalière :
- entrée/sortie administrative
- pesée, manipulation sur matériels des centres hospitaliers
- accompagnement à la récupération de vestiaires, pharmacie, trésorerie

Tout ceci, au péril financier de nos entreprises de transport sanitaire.
C’est aujourd’hui, cette qualité de service que chaque centre hospitalier exige de nous, Ambulanciers; et au delà, désormais, nous oppose, par des joutes verbales et
chantage à la prescription médicale de transport.
Nos Ambulanciers sont désormais menacés, et parfois même pris en otage.
Nous  sommes responsables de nos Collaborateurs et à ce titre, nous ne tolérons plus ces pratiques !

Nous exigeons de chaque centre hospitalier, l’application immédiate du Référentiel Commun des Transports, et de la circulaire DHOS 2003.
Ainsi, chaque centre hospitalier devra, dés réception de la présente et avant le 15/12/2014, mettre en application les points suivants, extraits des textes énoncés ci
dessus :
1. Entrée / Sortie administrative :
L’Ambulancier déposera le patient aux lieux et heures indiqués sans passage par le bureau des entrées, en échange de quoi, celui ci remettra une fiche de liaison avec mentions concernant les conditions du transport et conditions de prise en charge (domicile, C.H,
cabinet de soins …).
Cette feuille de liaison marquera le transfert de responsabilité du Patient, le tampon de l’accueil devra y être apposé avec le nom de la personne référente.
=> Charge à chaque centre hospitalier de disposer des moyens humains et organisationnels en conséquence.
2. Mise à disposition de moyens d’accueil
1. Brancard, fauteuil, salle d’accueil, au rez de chaussée
2. Oxygène
3. Parking extérieur privatisé aux Entreprises de transports sanitaires
=> Charge à chaque centre hospitalier de disposer des moyens matériels et organisation attenante (les agents du C.H véhiculeront les Patients entre les étages)
3. Immobilisation du véhicule
Lors de consultation, tout temps d’attente imposé par le médecin au delà de 15 minutes (cf convention nationale; fév. 1997) sera facturé à l’établissement d’accueil.
Les tarifs d’attente pratiqués par les entreprises seront portés à la connaissance des établissements de santé par voie postale.

4. Planification des sorties
Les Transporteurs Sanitaires disposeront de temps de mise en oeuvre selon le délai de prévenance des services.(cf Référentiel des T.S)
Chaque Centre Hospitalier s’engage à planifier ses sorties sur des plages horaires larges, débutant dés le matin 8h.
Croyez bien que la Profession réunie ne pourra se satisfaire de promesses et reports de calendrier, comme elle les subie depuis des années.
Cependant, par respect pour les Patients, une dernière fois , nous présentons une injonction avec délai.
Au delà, c’est … TOUS, ENSEMBLE et DETERMINÉS, que nous ne vous laisserons
plus reporter un déficit organisationnel, financier et Public, à la charge de nos entreprises privées !!!
En espérant que vous porterez l’attention nécessaire à la situation, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur les Directeurs de Centre Hospitalier