Fédération nationale des ambulanciers privés - FNAP

Réunion CNAMTS du 18 novembre 2013

Écrit par test adh_admin

Le 28 Octobre 2013

Chers confrères

Nous sommes en pleines discussions avec les ministères du Budget, de la Santé et de la CNAMTS pour limiter les effets du PLFSS 2014.

On a pu constater que, ces dernières années, nous avons été fragilisés dans le développement de nos entreprises. D’un PLFSS à l’autre notre profession a été stigmatisée laissant entendre que nous étions un frein à l’épanouissement de la filière soin. La réalité est toute autre. Il n’est pas question d’en rester là. Notre âpre engagement maintient la pression pour faire entendre notre désaccord et défendre nos propositions. La marge de manœuvre est étroite. Elle existe encore. Lancer le vent de la contestation, des manifestations de façon prématurée, hypothéqueraient les dernières chances d’aboutir à un accord raisonnable pour tous. Partir trop tôt est aussi préjudiciable que de partir trop tard. La porte n’est pas complètement fermée, il nous importe de maintenir le dialogue au plus loin de l’acceptable. Cela n’exclut pas des actions pour faire pression sur les décideurs.

 

 Nous avons initié une série d’émissions télévisées pour restaurer l’image de la profession. Il en est  de même avec des radios régionales.

L’appel que nous vous avons lancé pour aller à la rencontre de vos députés et sénateurs est plus que jamais d’actualité. Faites le forcing pour être reçus. Nous avons la conviction qu’un entretien avec eux reste plus performant qu’un simple courrier qui atterrirait trop rapidement à la poubelle. Obtenez leur soutien et leur engagement  pour satisfaire notre demande de tarification des VSL en H.T. Dites-leur les risques de mise au chômage  de 14000 salariés si les VSL devaient s’arrêter. La démarche que nous vous demandons de faire, auprès d’eux, doit permettre, au moment du vote au parlement, d’avoir un soutien plus important pour faire passer des amendements en notre faveur. C’est aussi une façon de nous mettre en ordre de marche si nous devions passer à une contestation plus radicale.

Le 18 Novembre, à la CNAMTS, une des dernières rencontres doit faire le point sur la situation du transport sanitaire. Il s’agit d’avoir des réponses à nos attentes. Il importe d’aller jusqu’à cette échéance pour laisser une chance à la négociation.

En cas d’échec, nous devrons être prêts à réagir. Le combat risque d’être long. Il devra impliquer l’ensemble des entreprises du transport sanitaire. Une nécessaire complémentarité devra gommer toute division. Il va s’agir d’être coordonnés et cohérents pour que nos interventions ne se retournent pas contre nous. C’est de cette réaction qu’il sera question lors de notre 16° Université. Entre ouverture vers l’avenir et  contestation, cette Université fera appel à la responsabilité de chacun pour la mise en œuvre des expérimentations et la coordination de nos réactions au PLFSS 2014, si nécessaire.

C’est en répondant présent à cette rencontre que nous évaluerons notre capacité et déterminisme à agir.

Nous vous attendons les 8 et 9 Novembre à Toulouse.

Merci de votre confiance.

Le Président de la FNAP                     Le Président de la FNTS                       Le Président de la FNAA

B. PELLETIER                                       T. SCHIFANO                                             JC.  MAKSIMIUK