6 Boulevard de Sébastopol 75004 PARIS

01 80 91 88 10

president@fnap.fr

Accés adhérent 0

Il ne faut jamais s'avouer vaincu !

poing Il ne faut jamais s'avouer vaincu !

Après la signature de l’avenant 10 par deux organisations patronales sur quatre (la FNAP a refusé de signer un accord qu'elle juge au rabais) et sa publication au Journal Officiel ; vient maintenant le temps des négociations plus subtiles sur la rédaction du futur cahier des charges de la garde ambulancière.


Encore une fois, les barons de notre profession tentent de négocier la réforme des TUPH à leur avantage et placent leurs hommes sur le terrain. Et comme toujours, leur but est de défendre leurs intérêts personnels avant de défendre l’intérêt commun.

Et il faut l’avouer, cela fonctionne plutôt bien, ces lobbyistes qui ne sont plus ambulanciers pour la plupart ont malheureusement encore l’écoute de nos instances de tutelle.

Parfois ça marche !

L’exemple de l'article 80 ou celui des projets organisationnels de la garde ambulancière initiés par ces stratèges, au détriment de tous les ambulanciers, le démontre parfaitement. Si bien qu’aujourd'hui, ceux-là mêmes qui sont à l'origine de ces réformes sont en difficultés financières.

Et parfois, ça ne marche pas !

Car même si on arrive à en douter, il y a parfois une justice juste dans notre pays. Ainsi, des ambulanciers gardois qui en avaient assez du monopole de la grosse abeille verte sur leur territoire, ont choisi d’attaquer en justice leurs représentants locaux se dissimulant (mal) derrière leur ATSU.

Et ils ont gagné !

La Cour d’appel de Nîmes a donné raison aux ambulanciers. L’ATSU locale n’a aucun droit de leur facturer des frais pour effectuer leur garde ! Et aucune ATSU n’a le droit de vous faire payer pour travailler !

Gageons que ce jugement fera prendre conscience à nos décideurs parisiens des dérives de certains qui osent encore s’appeler fédération ambulancière. Comprenons aussi qu’aucun combat n’est perdu d’avance et que cette décision fera boule de neige dans nombre de départements où les baronnies sont toutes puissantes.

Sachez, chères consœurs, chers confrères, que la FNAP reste à vos côtés et se bat pour toujours plus de justice et d'équité face à l'omnipotence et la mainmise de quelques groupes sur le transport urgent.

Nous tenons à féliciter les gardois pour leur victoire !!!

Le combat continue...