6 Boulevard de Sébastopol 75004 PARIS

01 80 91 88 10

president@fnap.fr

Accés adhérent

CORONAVIRUS : UN AMBULANCIER DIJONNAIS RACONTE LE DÉROULEMENT D'UNE INTERVENTION

Santé - Sciences
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : un ambulancier dijonnais raconte le déroulement d'une intervention

 - 
Par France Bleu Bourgogne

Pour intervenir sur des cas suspects ou avérés de Coronavirus, les ambulances privées peuvent être mobilisées par le Samu. Se met alors en place toute une procédure, avec des ambulanciers bien protégés. Un responsable du Centre ambulancier de Dijon nous raconte comment se déroule une intervention.

Christian Manlay et Florent Lorbach, de l
Christian Manlay et Florent Lorbach, de l'Atsu 21, devant une ambulance. En Côte-d'Or, 8 véhicules de ce type sont de garde chaque nuit. © Radio France - Jacky Page

Cinq cas de Coronavirus-Covid 19 confirmés à Dijon, samedi 29 février 2020. Pour faire face, l'ARS et le CHU ont mis en place un dispositif dédié.  Parmi les maillons de la chaîne, les ambulances. Elles peuvent être mobilisées par le Samu pour transporter un cas suspect ou avéré jusqu'à l'hôpital. C'est ce qui est arrivé pour le Centre ambulancier de Dijon, qui compte un parc de 34 véhicules. L'une des ambulances a transporté un malade du coronavirus jusqu'au CHU.Des ambulanciers bien protégés

Florent Lorbach, responsable au centre ambulancier à Dijon, raconte comment se passe une intervention : "Le Samu nous indique que l'équipe va partir sur un cas potentiel de coronavirus. Dans tous les cas, les ambulanciers s'équipent : port de masque, de blouse, lunettes de protection, charlotte".  

Du moment que la procédure est respectée, avec les protections, l'ambulancier ne risque rien

Dans le fond, coronavirus ou pas, ça ne change pas grand chose pour le quotidien des ambulanciers"C'est une maladie comme une autre. Les ambulanciers sont formés pour intervenir sur tout type de pathologie, abonde Florent Lorbach. Il n'y a pas d'inquiétude particulière pour nous. Les salariés sont informés des précautions à prendre"

30 minutes de désinfection 

Une fois le patient transporté vers l'hôpital, vient le temps du nettoyage, pour éviter toute contamination. "Toutes les parois sont nettoyées et désinfectées, détaille l'ambulancier Florent Lorbach. Nous avons un appareil aérien, de type brumisateur, qui désinfecte et qui envoie un produit dans tous les recoins de l’ambulance". Une opération qui prend environ une demi-heure, réalisée entre chaque intervention. 

Toutes les parois touchées par le patient vont être nettoyées à chaque transport - Florent Lorbach

Une procédure différente que le malade soit un cas avéré ou suspect de coronavirus, par rapport à une autre maladie ? Cela dépend : "Tout ce qui va transport pour une maladie contagieuse va être nettoyé à l'identique. Par contre, pour les transports 'classiques', on fait un nettoyage simple, du brancard et des parois qui ont été en contact avec le patient".